Gastroscopie

Sommaire

On connaît depuis longtemps la valeur ajoutée de l’exploration du corps humain grâce à la radiographie, au scanner ou encore à l'échographie.

Cependant, afin d'explorer le système digestif de plus près, on a souvent recours à deux examens impondérables que sont la coloscopie (examen du côlon) et la gastroscopie (examen de l'estomac). Intéressons-nous à ce dernier plus en détails.

Gastroscopie : dans quels cas ?

La gastroscopie est l'examen de référence pour explorer notre appareil digestif et plus précisément :

  • l’œsophage ;
  • l’estomac ;
  • le duodénum (le segment initial de l’intestin grêle).

Appelée également endoscopie digestive haute (car elle concerne le haut système digestif), la gastroscopie permet de diagnostiquer :

  • les ulcères de l'estomac ;
  • certaines lésions inflammatoires ;
  • les atteintes cancéreuses ;
  • les varices œsophagiennes.

Cet examen permet de détecter les anomalies de la paroi de l’œsophage, de l’estomac et du duodénum. Il permet de confirmer ou d’éliminer une hypothèse diagnostique et permet aussi de manière thérapeutique de :

  • retirer un corps étranger ;
  • exciser un polype (polypectomie) ;
  • contrôler un saignement, ligaturer des varices, cautériser un vaisseau, etc.

Bon à savoir : la radiographie de l'estomac, réalisée après avoir avalé un produit opaque aux rayons X, est possible mais n'est pas aussi détaillée, et ne permet pas de prélever des échantillons (biopsies) ou d'effectuer un traitement local (exérèse d'une tumeur par exemple).

Déroulement de l’examen d'une gastroscopie

Afin de bien préparer l'examen et d'avoir un estomac complètement vide pour une exploration optimale, il convient de respecter les règles suivantes :

  • Le jour qui précède l’examen, pendre un souper léger.
  • Si votre examen est prévu avant midi, restez complètement à jeun à compter de minuit (aucune nourriture, aucun liquide sauf une gorgée d’eau si vous avez un médicament à prendre).
  • Si votre examen est prévu en après-midi (après 12h30), restez complètement à jeun à compter de 7 h le matin.

Bon à savoir : pour combattre le stress éventuel avant cet examen, vous pouvez réaliser une préparation d'huiles essentielles (HE) relaxante en mélangeant, dans un flacon de 30 ml, 30 gouttes d'HE de lavande fine, 15 gouttes d'HE de litsée citronnée et de l'huile végétale de macadamia. Appliquez un peu du mélange sur l'avant-bras jusqu'à 4 fois par jour dans les jours qui précèdent l'examen.

La gastroscopie ne dure en général pas plus de 5 à 10 minutes. L'examen se déroule ainsi :

  • Un endoscope est introduit par la bouche, après une anesthésie locale (un spray anesthésiant).
  • Le patient est installé, couché sur le côté gauche, parfois avec un cale-bouche afin de s'assurer que celle-ci reste bien ouverte.
  • D'éventuels prélèvements (biopsies) sont réalisés en cours d'examen si votre médecin le juge nécessaire.

Entre chaque patient, l'endoscope est désinfecté selon les recommandations en vigueur et l'ensemble des accessoires utilisés sont des instruments à usage unique. Cet examen n'est pas douloureux, tout juste désagréable.

Bon à savoir : il conviendra d’informer votre médecin de vos allergies et des médicaments que vous prenez (particulièrement ceux qui modifient la coagulation du sang comme l'Aspirine, le Sintrom ou le Plavix).

Gastroscopie : effets indésirables

La gastroscopie étant un examen tout à fait courant et anodin, il est très rare que des complications surviennent. On notera toutefois certains effets indésirables dus à l'air insufflé dans l'estomac au cours de l'examen :

  • une sensation de ballonnement ;
  • des gaz ;
  • des renvois.

Dans des cas très exceptionnels, d'autres complications peuvent survenir :

  • une perforation ;
  • une hémorragie ;
  • un trouble cardiovasculaire ou respiratoire ;
  • une infection.

Devant tout effet anormal à la suite de l'examen de type douleurs abdominales ou crachats sanguinolents, contactez votre médecin de toute urgence ou rendez-vous aux urgences les plus proches de chez vous.

Il convient également d'attendre une demi-heure à une heure juste après l'examen pour ingérer toute forme de nourriture ou de liquide.

Ces pros peuvent vous aider