3 conseils pour éviter les ballonnements après le repas

Sommaire

Les ballonnements correspondent à une sensation de gonflement au niveau abdominal, provoquée par l'émission de gaz. Ces ballonnements vont entraîner un inconfort sur le plan digestif, mais aussi des douleurs et des émissions plus ou moins importantes de gaz, qui peuvent rapidement s'avérer gênants. Il est donc préférable de les prévenir au maximum.

Heureusement, certaines précautions vous permettront de lutter efficacement contre ces manifestations digestives plutôt désagréables.

Prendre les bonnes habitudes pour éviter les ballonnements

Vous avez la possibilité d'éviter les ballonnements en appliquant ces quelques règles d'hygiène de vie, au quotidien :

  • Privilégiez une prise de repas régulière (3 repas/jour avec collations).
  • Mâchez lentement, lorsque vous vous alimentez et évitez de trop parler : en effet, les ballonnements peuvent être dus à une ingestion trop importante d'air lorsque vous vous alimentez. Au même titre, évitez de mâcher du chewing-gum pour ne pas « avaler trop d'air ».
  • Pratiquez une activité sportive : le sport permet de renforcer les muscles abdominaux et de favoriser les contractions musculaires nécessaires à la digestion.

Surveiller son alimentation

Parce qu'elle est la première à l'origine de la sensation de ballonnement, l'alimentation doit être l'objet d'une attention particulière :

  • Limitez les sodas et autres boissons gazeuses (émission de gaz à l'origine de ballonnements).
  • Évitez les aliments crus, le chou, certains jus (pomme, prune), l'avoine, l'orge… qui peuvent être à l'origine de ballonnements. De même, évitez les fruits crus en dessert (risque de fermentation). Préférez-les en entrée (comme on le fait communément avec le pamplemousse ou le melon) ou à distance des repas. À noter que ce problème ne se pose pas avec les fruits cuits, comme la compote par exemple.
  • Évitez de consommer trop de produits laitiers à l'origine de fermentations qui vont provoquer des ballonnements et flatulences.
  • Privilégiez les lentilles, le fenouil, l'avocat, la laitue, le riz, le quinoa, certains fruits (fraise, kiwi, cerise, melon, ananas, etc.), qui limitent l'apparition de ballonnements.
  • Buvez une petite tisane après le repas, cela peut favoriser la digestion. Instaurez cette habitude à la fin de vos repas. En revanche ne buvez pas au cours du repas, ce qui dilue les enzymes digestives. Buvez donc de préférence à distance des repas.

Bon à savoir : luttez contre le stress vous permettra de supprimer une source de ballonnement. Mettez-vous au yoga ou à la relaxation pour une digestion sereine.

 
Lire l'article

Rester calme après le repas

Rien de mieux qu'une petite balade digestive pour activer la digestion en douceur.

Évitez au possible les situations de stress juste après avoir mangé :

  • les transports en commun ;
  • un rendez-vous important, etc.

Adaptez-vous ! Partez en avance pour la première et mangez léger pour la seconde.

Bon à savoir : il peut être très bénéfique de se reposer en position inclinée sans toutefois s'allonger. L'estomac ne sera pas tassé sur les intestins et la digestion sera plus aisée.

 

D'autres contenus pour approfondir le sujet :

Ces pros peuvent vous aider