Hernie diaphragmatique

Sommaire

Une hernie diaphragmatique décrit le fait que des organes habituellement contenus dans l’abdomen remontent par un orifice dans le diaphragme.

Quels sont les types de hernie diaphragmatique ? Quels sont les signes d’une hernie diaphragmatique ? Quels sont les traitements d’une hernie diaphragmatique ? Existe-t-il des complications ?

Réponses dans notre article

Qu’est-ce qu’une hernie diaphragmatique ?

On parle de hernie diaphragmatique lorsque des viscères sortent de leur emplacement normal pour passer à travers un trou dans le diaphragme. On distingue deux types de hernies diaphragmatiques :

  • la hernie diaphragmatique congénitale : chez le bébé ;
  • la hernie hiatale : chez l’adulte.

Hernie diaphragmatique congénitale

La hernie diaphragamatique congénitale est la conséquence d’une malformation chez le fœtus qui laisse des organes remonter à travers une brèche dans le diaphragme. Le problème dans ce cas de hernie diaphragmatique est que les viscères qui remontent par la perforation du diaphragme ont tendance à faire pression sur les poumons et le cœur du bébé :

  • Les poumons du fœtus ont alors du mal à se développer (hypoplasie pulmonaire).
  • Le cœur peut laisser apparaître des malformations.

Il est possible de diagnostiquer la hernie diaphragmatique congénitale pendant la grossesse lors d’une échographie. Une prise en charge dès la naissance est ensuite prévue. La hernie diaphragmatique congénitale peut provoquer à la naissance une détresse respiratoire du bébé. Des soins urgents en réanimation sont alors nécessaires.

La hernie diaphragmatique congénitale est fréquente dans les cas de trisomie 18.

Bon à savoir : la majorité des hernies diaphragmatiques congénitales sont situées à gauche (85 % des cas). Les hernies diaphragmatiques congénitales droites représentent 10 % des cas. Enfin, dans 5 % des cas, la hernie diaphragmatique congénitale peut être bilatérale.

Hernie diaphragmatique hiatale

La hernie hiatale est la forme observée chez l’adulte de la hernie diaphragmatique. Le diaphragme présente normalement un orifice pour le passage de l’œsophage. On parle de hernie hiatale lorsqu'une partie de l’œsophage et de l’estomac remonte par cet orifice. Cela a pour conséquence :

  • des reflux et des brûlures de l’estomac à la bouche ;
  • ces remontées peuvent provoquer ensuite une inflammation de l’œsophage (oesophagite) ;
  • un autre effet de la hernie hiatale peut être le rétrécissement de l’œsophage.

À noter : la cause de la hernie hiatale n’est pas connue mais il semblerait qu’un facteur aggravant soit l’obésité.

Des complications de la hernie hiatale peuvent être l’apparition d’ulcères entraînant des saignements au niveau de l’orifice du diaphragme, des troubles dans le fonctionnement des poumons et du cœur ou le développement d’un cancer à la suite d’œsophagite à répétition.

Traitements d’une hernie diaphragmatique

Pour soigner les conséquences d’une hernie diaphragmatique, on traite le reflux gastrique par des mesures de diététique et des médicaments limitant l’acidité. Des pansements gastriques peuvent aussi être utilisés.

Quand cela est nécessaire, la hernie diaphragmatique peut être corrigée par la chirurgie. Une suture du diaphragme permet de retenir les organes replacés dans leur position normale.

Pour la hernie diaphragamatique congénitale, il existe une technique d’intervention qui se réalise pendant la grossesse mais qui n’est proposée que dans certains hôpitaux spécialisés. Elle consiste à passer par la trachée pour poser un ballon dans les poumons du fœtus afin de préserver le volume nécessaire à leur bon développement. Le dispositif est ensuite retiré avant l’accouchement.

Ces pros peuvent vous aider