Gaz intestinaux

Sommaire

Les gaz intestinaux correspondent à un phénomène normal lié à la digestion. Il existe cependant des phénomènes qui les encouragent et des méthodes qui permettent de les réduire.

Gaz intestinaux : description du phénomène

Les gaz intestinaux sont un phénomène normal lié à la digestion des aliments. Au moment où les bactéries présentes dans le côlon s'attaquent aux substances que l'intestin grêle et l'estomac n'ont pas digérées, des gaz intestinaux peuvent se manifester.

  • Normalement, les aliments sont digérés dans l'intestin grêle et l'estomac. Ensuite ils rejoignent le gros intestin qui aura pour fonction d'absorber les sels minéraux et l'eau encore présents.
  • Il arrive cependant que certains hydrates de carbone comme l'amidon, le sucre ou les fibres ne soient pas entièrement digérés par l'estomac car il manque d'enzymes nécessaires à leur assimilation.
  • À ce moment, lorsqu'ils atteignent le côlon, ils sont inefficacement attaqués par les bactéries. Cette action sans suite produit différents gaz qui sont expulsés par le rectum.

Bon à savoir : une personne normale expulse environ 14 gaz par jour.

Gaz intestinaux : éléments déclencheurs

Certains aliments sont connus pour avoir des vertus qui encouragent la formation de gaz intestinaux. Les sucres qui causent des gaz sont principalement :

  • le lactose ;
  • le sorbitol ;
  • le raffinose ;
  • le fructose ;
  • le sorbitol ;
  • l'amidon.

On trouve aussi des sucres raffinés dans le pain blanc et les céréales blanchies.

Bon à savoir : le lactose augmente les gaz intestinaux, mais pour certaines personnes il peut s'agir d'une véritable intolérance.

Les fibres alimentaires produisent aussi des gaz intestinaux pendant leur fermentation. On note qu'elles jouent par ailleurs sur le volume de selles de deux manières :

  • Lorsque les fibres se dissolvent dans l'eau, on obtient une substance gélatineuse qui améliore la consistance des selles : les fibres solubles.
  • Lorsque les fibres absorbent l'eau, cela contribue à augmenter le volume des selles : les fibres insolubles.

Bon à savoir : ces deux types de fibres n'étant pas bien digérés par l'estomac, elles peuvent entraîner des gaz intestinaux.

La viande rouge, consommée en grosse quantité, va favoriser les putrescences intestinales et entraîner la production de gaz malodorants.

Les gaz intestinaux peuvent aussi provenir d'une prolifération des bactéries contenues dans les antibiotiques. Certaines maladies, comme le côlon irritable, peuvent être responsables d'une augmentation des gaz intestinaux.

Gaz intestinaux : prévention

La solution la plus simple pour diminuer les gaz intestinaux est de consommer en petite quantité et d'éviter les aliments qui encouragent leur production. Il est important de surveiller son alimentation et de bien choisir ses aliments. Il est conseillé, en cas de régime, d'ajouter des fibres alimentaires dans vos menus, de manière graduelle, afin que votre organisme ait le temps de s'y habituer.

Il est aussi conseillé, pour réduire les gaz intestinaux, de :

  • manger lentement ;
  • éviter d'avaler de l'air pendant la mastication ;
  • bien mâcher chaque bouchée ;
  • éviter les eaux gazeuses et boire pendant les repas.

Par ailleurs, de nombreuses huiles essentielles (HE) sont efficaces contre les gaz intestinaux. C’est par exemple le cas des HE de menthe poivrée, de coriandre, de cardamome, de carvi, de basilic tropical ou français, d'estragon, de lavande fine… Vous pouvez aussi réaliser une préparation en mélangeant dans un flacon de 15 ml 30 gouttes d’HE de cardamome, 15 gouttes d’HE de menthe poivrée et en complétant avec de l’huile de macadamia. Utilisez ce mélange à raison de 15 gouttes sur l’abdomen deux à trois fois par jour pendant 5 jours (à renouveler en cas de besoin).

Autre option, mélanger quatre gouttes d'HE de basilic tropical et une goutte d'HE de lavande fine à une cuillerée à soupe d'huile végétale de nigelle. Utilisez cette préparation en massage sur le ventre, dans le sens des aiguilles d’une montre.

Consulter la fiche pratique

Aussi dans la rubrique :

Maladies de l'appareil digestif

Sommaire

Troubles et maladies du système digestif

Infarctus mésentérique Dysenterie tropicale Syndrome dysentérique Choléra Syndrome d'Ogilvie Adénolymphite mésentérique Maladie coeliaque Atrophie villositaire Enterococcus faecalis Escherichia coli Comment soigner l'escherichia coli Fistule digestive : savoir la reconnaître et bien réagir Diverticule colique Traiter l'helicobacter pylori Helicobacter pylori traitement naturel Colite ischémique Occlusion intestinale Stase stercorale Invagination Lithiase salivaire Typhoïde Glossodynie Bézoard Hernie inguinale et crurale Hernie ombilicale Hernie hiatale Soigner une hernie hiatale naturellement Hernie de la ligne blanche Hernie de Bochdalek Éventration abdominale Hernie diaphragmatique Intolérance au gluten Intolérance au lactose Intolérance au glucose Malabsorption du fer Maladie de Whipple Fissure anale Fistule anale Abcès anal Rectite Prolapsus rectal Appendicite Péritonite Syndrome de Sadam Syndrome de Costen Mâchoire qui craque Sécheresse de la bouche MICI Maladie de Crohn Rectocolite hémorragique Intoxication alimentaire Réclamation si votre enfant est victime d'une intoxication alimentaire à la cantine Que faire en cas d’intoxication alimentaire ? 6 réflexes pour éviter une intoxication alimentaire Soigner une salmonellose Lavage d'estomac Parasitoses digestives Parasites intestinaux Bilharziose Cysticercose Ankylostomiase Amibiase Giardiase Kyste hydatique Maladie de Chagas Vermifuge humain Soigner les vers intestinaux Traiter les oxyures Traiter un ténia ou ver solitaire Dysenterie Ascaris Atrésie Atrésie de l'œsophage Maladie de Hirschsprung Diverticule de Meckel Syndrome de l’intestin irritable Côlon irritable Ventre qui gargouille : le syndrome de l'intestin irritable Comment soigner une colopathie naturellement Traitement de l'intestin irritable Traiter une colopathie fonctionnelle Colopathes Régime FODMAP Colon irritable homéopathie Colite Colite spasmodique Traitement du Clostridium difficile Clostridium

Ces pros peuvent vous aider