Malabsorption du fer

Sommaire

Essentiel au bon fonctionnement de l'organisme, le fer doit être apporté en quantité suffisante par l'alimentation. Malheureusement, ce dernier peut être difficilement absorbé au niveau du système digestif. Faisons le point pour mieux comprendre les causes et les conséquences d'une malabsorption en fer.

Que signifie une malabsorption en fer ?

On parle de malabsorption du fer lorsque ce nutriment est difficilement assimilé au niveau du système digestif. En d'autres termes, cela signifie que le fer apporté par l'alimentation ne peut pas jouer son rôle normal et indispensable au sein de l'organisme.

Par conséquent, une malabsorption en fer peut entraîner des complications pour la santé avec la survenue de carences en fer. Ces dernières peuvent également conduire à l'apparition d'une anémie ferriprive, qui est caractérisée par un taux anormalement bas d'hémoglobine dans le sang. Or l'hémoglobine est une molécule présente au niveau des globules rouges qui permet le transport de l'oxygène au sein de l'organisme.

Quelles sont les causes d’une malabsorption en fer ?

Dans de nombreux cas, le phénomène de malabsorption ne touche pas uniquement le fer mais affecte plusieurs nutriments essentiels à l'organisme. On parle du syndrome de malabsorption. Ce dernier est caractérisé par des troubles empêchant l'absorption des nutriments au niveau de l'intestin grêle. Ce syndrome de malabsorption peut avoir des origines très différentes et impliquer différents mécanismes.

Une malabsorption du fer peut être due à certains troubles tels que :

  • Une digestion insuffisante des aliments, qui peut notamment être liée à des déficiences en enzymes digestives, ou en sels biliaires.
  • Une digestion altérée des aliments, qui peut être provoquée par une modification de la flore intestinale.
  • Une anomalie de l’intestin grêle, qui apparaît généralement au niveau de la muqueuse de l'intestin grêle et qui crée un blocage pour l’absorption des nutriments.  

À l'origine d'une malabsorption en fer, ces troubles peuvent être liés à l'apparition d'une maladie. Le syndrome de malabsorption peut notamment survenir lors de :

Quels sont les signes et les conséquences d'une malabsorption en fer ?

Les symptômes d'une malabsorption dépendent de l'origine de ce trouble. En effet, le syndrome de malabsorption peut se manifester de manières très différentes selon les cas. Il est notamment possible de constater un changement global de l’état de santé du patient avec un amaigrissement, une altération de la peau, une diarrhée chronique ou encore des œdèmes déclives, des œdèmes qui apparaissent au niveau des parties basses du corps.

Dans le cas d'une malabsorption en fer, celle-ci engendre généralement une déficience en fer qui conduit progressivement à une anémie ferriprive. En se développant, cette dernière peut entraîner différents symptômes tels que :

  • Une altération de l’état de santé avec une fatigue accentuée, une fragilité immunitaire, une peau sèche ainsi que des ongles et des cheveux cassants et ternes.
  • Des vertiges et malaises.
  • Un essoufflement plus marqué durant un effort.
  • Des maux de tête.
  • Une pâleur (langue, paupières inférieures, lèvres, visage et ongles).

Comment la malabsorption du fer est-elle prise en charge ?

Pour traiter une malabsorption en fer, il est nécessaire de traiter l'anémie ferriprive et la cause de cette malabsorption. Le traitement de l'anémie ferriprive repose essentiellement sur une supplémentation en fer, accompagnée d'une alimentation riche en fer. Dans les cas les plus graves, une transfusion sanguine peut être mise en place pour rétablir les taux sanguins en fer à un niveau normal. La suite du traitement dépend de la cause à l'origine de la malabsorption en fer.

À titre d'exemple, les professionnels de santé peuvent notamment prescrire :

  • La prise d’antibiotiques lors d’une infection bactérienne comme la maladie de Whipple.
  • Une alimentation adaptée comme un régime sans gluten en cas de maladie cœliaque.
  • La prise d’anti-inflammatoires dans le cadre du traitement de certaines gastrites.

Note : ces informations ne sont données qu'à titre indicatif et ne constituent en aucun cas un avis médical. En cas de doute, il est conseillé de se rapprocher d'un professionnel de santé.

Ces pros peuvent vous aider