Urine foncée

Sommaire

L'urine est normalement de couleur jaune clair. Selon l'état d'hydratation de la personne, la couleur des urines peut varier de quasi incolore à jaune foncé, ce qui correspond à une concentration plus ou moins importante. Cela reste normal.

Mais parfois la coloration peut être rouge, marron voire même verte ! Quelle est alors la signification ? Faisons le point ensemble.

Urine jaune clair : couleur normale de l'urine

La couleur de l'urine lui est conférée par la présence d'un pigment : la bilirubine. C'est pour cela que les urines sont jaunes :

  • Si la personne boit peu, ce pigment se retrouve très concentré dans les urines, qui peuvent alors prendre une couleur jaune foncé à orange-brun.
  • À contrario, si l'hydratation est importante, les urines deviennent très claires, quasi incolores.

Il existe donc toute une gamme de coloration des urines qui reste normale mais renseigne sur l'état d'hydratation. Une coloration anormale des urines est rapidement remarquée par les patients.

Coloration rose ou rouge des urines

C'est la couleur anormale la plus fréquemment observée. Elle peut être due à plusieurs causes.

Urine rouge : hématurie en cause

« Hématurie » signifie présence de sang dans les urines. Parfois ce sang est invisible et ne provoque pas de changement de coloration des urines (hématurie microscopique). L'urine peut être colorée, de rosé jusqu'à rouge foncé voire brune (urines dites « coca-cola »).

Les causes sont multiples, pouvant traduire une atteinte des reins ou des voies urinaires :

  • traumatisme (rein ou vessie) ;
  • infection urinaire ;
  • lithiase urinaire ;
  • cancer du rein ou de la vessie ;
  • polykystose rénale ;
  • glomérulopathies, atteinte du glomérule rénal qui filtre les urines : maladie de Berger, syndrome d'Alport, syndrome néphritique... ;
  • hématurie d'effort.

La présence d'une hématurie nécessite la réalisation d'examens complémentaires pour en déterminer l'origine et la traiter de façon adéquate.

Autres causes de coloration rouge des urines

Les urines peuvent être colorées en rouge pour d'autres raisons, il n'y a alors pas d'hématurie :

  • contamination par une hémorragie de voisinage (règles) ;
  • coloration due à des médicaments : vitamine B12, rifampicine, métronidazole ;
  • coloration alimentaire : betteraves.

Autres colorations des urines

D'autres colorations urinaires peuvent être observées. Là encore, les causes sont diverses.

Urines brunes : signification

Une cholestase engendre une coloration brune des urines. Associée à cela, les selles se décolorent et la peau est jaune (ictère ou « jaunisse »). C'est le reflet d'une pathologie au niveau du foie ou des voies biliaires qui diminue l'écoulement de la bile.

Les sels biliaires sont donc éliminés par l'urine, leur donnant cette couleur anormalement foncée.

Bon à savoir : si vos urines sont brunes, cela peut être le signe d'une déshydratation. Buvez d'abord plus. Si cela n'améliore pas la couleur, consultez un médecin ! Il faudra alors rechercher la cause de cette coloration anormale.

Urines vertes ou bleues

Cette coloration peut être due à un colorant alimentaire, notamment le bleu de méthylène.

Coloration blanche ou violette des urines

Des urines blanches signifient en principe la présence de pus dans les urines, imposant des examens et traitements adaptés. Rarement, cette couleur peut être due à une infection par un parasite : la filariose. Les urines contiennent alors de la lymphe qui les colore en blanc.

Une coloration violette de vos urines provient d'un syndrome décrit pour les patients porteurs d'une sonde urinaire. Parfois la poche à urine est retrouvée colorée en violet. Ce phénomène s'observe chez les patients constipés sondés de façon prolongée. Il s'explique par l'accumulation de métabolites dérivés du tryptophane, un acide aminé d'origine alimentaire. Ce syndrome est rare.

Ces pros peuvent vous aider