Selles jaunes

Sommaire

Regarder ses selles ne semble pas très ragoûtant, mais cela peut pourtant aider à s’informer sur son état de santé. Tout comme d'autres émanations corporelles, les excréments constituent un indicateur de votre état de forme.

L’apparition de selles de couleur jaune peut-elle être considérée comme un signe de problème de santé ? Comment faut-il réagir dans de telles situations ? Découvrez davantage d'informations à ce sujet.

Les différentes couleurs et formes de selles : un guide

Les selles peuvent prendre diverses teintes en fonction des aliments consommés. Il est alors possible de repérer les prémices d’une maladie et d’avoir des indications sur votre état de santé.

Comprendre les différentes couleurs des selles

La couleur normale des selles varie du brun clair au brun foncé en fonction de la nourriture que vous consommez. Certaines teintes inhabituelles indiquent des perturbations de votre santé. Si elles ont un aspect :

  • marron, couleur référence, c’est que vous bénéficiez d’un bon état de la digestion ;
  • vert, cela indique un transit trop rapide de la nourriture dans l’intestin (ou juste que vous avez consommé de la nourriture de couleur verte en grande quantité) ;
  • noir, cela peut indiquer la présence de sang non digéré et peut donc être le symptôme de saignements gastro-intestinaux ;
  • blanc ou clair, voire pâle, ceci peut indiquer des dysfonctionnements au niveau du foie ou du système biliaire comme dans le cas d’une obstruction des canaux biliaires ;
  • rouge ou saignant, c’est un motif de consultation médicale : il peut s’agir d’une atteinte plus ou moins grave, mais il est nécessaire d’aller consulter.

Les selles normales sont donc généralement de couleur marron, mais cela varie en fonction de l'alimentation, des médicaments et de l’équilibre global du sujet. Leur fréquence diffère d'une personne à l'autre, allant de trois fois par jour à trois fois par semaine.

Divers facteurs influencent cette fréquence, tels que l'alimentation, la vitalité intestinale et les habitudes individuelles. Des changements significatifs peuvent indiquer des troubles, et il est alors important de voir un médecin.

Un guide visuel des variations de formes et textures des selles

Tout comme la couleur des selles, leur forme est un indicateur important de la vie digestive. La consistance de vos déjections varie, mais des changements soudains, tels que des selles très dures ou très liquides, comme en cas de diarrhée, indiquent des soucis digestifs. Des excréments normaux sont supposés être de consistance molle et facile à expulser.

Les selles peuvent donc se présenter sous différentes formes, et chacune donne des indications de la bonne ou mauvaise forme de l’organisme. Si elles sont :

  • en crottes de lapin, elles signalent un manque de fibres et d’eau ;
  • en boules dures compactées, c’est toujours la marque d’une hydratation insuffisante et d’une carence en fibre, même si c’est dans une moindre mesure ;
  • craquelées, c’est encore un indice d’un léger manque d’eau ;
  • parfaites, en forme de banane ou de saucisse retroussée, cela veut dire que votre système digestif fonctionne bien ;
  • molles en morceaux, il faut veiller à ce qu’elles ne dégénèrent pas en diarrhée ;
  • liquides, c’est précisément une diarrhée, sans doute provoquée par une infection ; 
  • huileuses, elles indiquent que votre corps n’absorbe pas correctement les graisses.

À noter : la partie non digérée de la nourriture que l’on consomme met entre 1 et 3 jours pour être rejetée par notre corps. Les selles ont naturellement une odeur, mais des changements à ce niveau peuvent parfois être liés à des problèmes alimentaires, digestifs ou autres. Cependant, la présence de sang rouge vif, de sang noir (digéré) ou de mucus dans les crottes indique des problèmes plus graves tels que des saignements internes, des infections gastro-intestinales ou d'autres conditions médicales sous-jacentes.

Les selles jaunes : causes et conséquences

Les selles sont le moyen que l’organisme utilise pour les déchets solides issus notamment de la digestion :

  • elles sont composées d’environ 20 % de matière sèche et de 80 % d’eau ;
  • elles contiennent des fibres non digestibles, des bactéries issues de la flore de vos intestins, des déchets médicamenteux, de mucus ou encore de cellules mortes.

Bon à savoir : la couleur, l’aspect, la fréquence, la consistance des selles varient d’une personne à l’autre.

Les selles jaunes, chez les adultes, ne sont pas normales :

  • Elles peuvent être le témoin d’un problème au niveau du foie, du pancréas, de l'intestin ou de la vésicule biliaire.
  • Ainsi chez les adultes, plusieurs maladies peuvent entraîner la fabrication d’excréments jaunâtres, comme la jaunisse, l’hépatite, la maladie cœliaque (intolérance au gluten), l’inflammation de la vésicule biliaire, les calculs biliaires, la stéatorrhée (excès de graisse dans les déjections), ou encore des problèmes d’absorption des nutriments.
  • Une infection peut aussi en être la cause, comme la giardiase (infection des intestins due à un parasite).

Bon à savoir : Chez le bébé, les selles jaunes sont normales ! Qu’il s’agisse d’un jaune moutarde chez un bébé allaité ou d’un jaune pâle ou jaune marron chez un bébé nourri au biberon. En revanche, ce n’est pas normal pour un enfant : consultez un médecin pour prendre un avis médical.

Pour voir disparaître ce symptôme, il faut s’attaquer à la maladie qu’il y a derrière ! En l'absence d'autres symptômes, des matières fécales de teinte jaunâtre ne nécessitent généralement pas de traitement. Cependant, il est important de revoir votre alimentation et votre mode de vie pour identifier les facteurs qui contribuent à ce changement de couleur. Une selle qui sort de l’ordinaire ne doit pas alerter immédiatement. Si cela persiste, n’hésitez pas à le signaler à votre médecin.

Il est essentiel de rester attentif aux symptômes inhabituels et de consulter un professionnel de la santé, tel qu'un gastro-entérologue, pour un diagnostic précis et un traitement approprié. Des problèmes tels que la constipation, la diarrhée ou d'autres troubles gastro-intestinaux nécessitent une évaluation médicale pour déterminer les causes sous-jacentes et mettre en place un plan de traitement adapté.

La fréquence, l'apparence et l'odeur des selles fournissent des indications importantes sur la santé digestive d'une personne. Il est crucial de surveiller ces facteurs et de prendre rendez-vous chez un médecin en cas de symptômes inquiétants ou de changements significatifs.

Si les selles jaunâtres sont accompagnées d'autres symptômes, tels que des douleurs abdominales, de la fièvre ou une perte de poids, il est important de consulter un médecin. Ces symptômes peuvent être le signe d'une maladie grave.

En conclusion

  • Les selles jaunes sont souvent causées par une consommation excessive d'aliments gras ou de graisses saturées. Ceux-ci provoquent alors une mauvaise absorption des graisses.
  • Dans le cas d’une maladie du foie ou de la vésicule biliaire, elles peuvent prendre une couleur orangée. Ces organes produisent la bile, qui aide à digérer les graisses. Si la production de bile baisse, les selles jaunes peuvent en être la conséquence.
  • Une maladie gastro-intestinale, telle qu'une diarrhée ou une constipation, accélère ou ralentit la digestion et affecte la couleur des selles. Il en est de même pour une infection parasitaire, telle que la giardiase.

Ces pros peuvent vous aider