Estomac irrité ? Arrêtez de fumer !

Sommaire

Les troubles digestifs ont diverses causes plus ou moins graves. Dans tous les cas, il convient de définir ce qui vous provoque ces douleurs afin de les atténuer et les supprimer.

Nous avons tendance à attribuer nos troubles digestifs à la mauvaise qualité des aliments que nous consommons, à nos habitudes alimentaires (repas trop copieux, trop tardif), au stress, etc. En effet, ce sont les causes les plus courantes. Mais sachez que la cigarette peut être l’une de ces causes également ! Nous faisons le point.

Irritation estomac : acidité de la cigarette

L'acidité de l'estomac ou l’aigreur d'estomac est une sensation de brûlure qui commence dans la partie basse de la poitrine et peut se propager jusqu'à la gorge.

Il est vrai que manger trop vite des aliments mal préparés ou avalés sans mastication peut irriter l’estomac et perturber la digestion.

Toutefois, le premier facteur de dyspepsie, nom médical de la digestion difficile, est le tabagisme. La cigarette engendre de l’acidité :

  • Chaque fois que vous fumez une cigarette, votre production d’acide gastrique augmente. Fumer affaiblit aussi le muscle de l’extrémité de l’œsophage qui devrait empêcher l’acide digestif de refouler.
  • Les goudrons et les résidus de nicotine, mélangés à la salive, arrivent dans l'estomac et perturbent la digestion.
  • Il est donc inutile, la plupart du temps, de modifier votre alimentation. L'idéal est d'arrêter de fumer.

 

Arrêter de fumer pour réduire les reflux acides

La nicotine irrite tant la valve de l'œsophage que la paroi de l'estomac. Les fumeurs sont donc plus propices aux douleurs d'estomac.

La meilleure solution est donc de cesser de fumer et d’éviter au maximum les endroits enfumés :

  • L’estomac est un organe creux tapissé de muqueuse. Lorsque vous arrêtez de fumer, vous arrêtez ainsi d’assécher et d’irriter vos muqueuses.
  • La nicotine relaxe également le sphincter œsophagien et augmente la production d’acide, ce qui provoque chez vous des reflux acides qui se traduisent par des brûlures d’estomac.

Bon à savoir : si vous êtes un fumeur invétéré et que vous ne parvenez pas à arrêter, essayez de fumer moins et toujours après un repas. Cela évitera des brûlures d’estomac trop virulentes, mais ne les supprimera pas totalement.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider