Ventre gonflé et dur

Sommaire

Un ventre gonflé et dur signale dans la majorité des cas des symptômes de la constipation. Quelles en sont les causes ? Comment les atténuer ? On vous répond tout de suite !

Ventre gonflé et dur : causes fréquentes

Le ralentissement du transit intestinal provoque la sensation de ventre gonflé et dur causée par un ballonnement intestinal (gaz ayant du mal à rejoindre l’anus à cause des matières stagnantes, provoquant un gonflement du ventre) et un durcissement des matières fécales, parfois palpables au niveau de l’abdomen, provoquant un ventre dur.

L’ensemble de ces symptômes désigne un arrêt complet du transit, désigné par occlusion intestinale (plus grave).

Ce qui cause la constipation

Cette pathologie est définie par moins de 3 selles par semaine et/ou une difficulté à évacuer. Elle est occasionnelle et physiologique dans certaines circonstances : alitement, voyage, derniers mois de grossesse, hémorroïdes ou fissure anale.

Elle peut aussi être liée aux effets secondaires de certains médicaments tels que les antalgiques de type morphinique, certains antidépresseurs, certains anticonvulsivants, un diurétique ou encore les traitements de supplémentation en fer.

Dans d’autres cas, elle est liée à une maladie :

  • maladies métaboliques dont le diabète, l’hypothyroïdie et l’hypercalcémie ;
  • maladies réduisant le calibre de l’intestin : tumeur abdominale ou MICI ;
  • maladies neurologiques comme la maladie de Parkinson.

Enfin, le stress est un facteur prédisposant aux troubles du transit avec une alternance d’absences de selles et d’épisodes de diarrhées, appelé syndrome du côlon irritable.

Bon à savoir : les MICI sont la recto-colite hémorragique et la maladie de Crohn.

Ce qui cause l'occlusion intestinale

Cette pathologie se caractérise par un arrêt complet du transit (matières et gaz). Il s’agit d’une maladie potentiellement grave nécessitant une chirurgie digestive en urgence. Durant son apparition, le ventre est très dur, décrit comme un « ventre de bois ». Il est plus rond et très douloureux. Toutes les causes de constipation déjà citées sont susceptibles de se compliquer d’une occlusion intestinale si elles perdurent.

À ces complications, il faut ajouter :

À retenir : la suspicion d’une occlusion intestinale nécessite toujours une consultation médicale urgente.

Traitement du ventre gonflé et dur

Certaines mesures permettent de prévenir les sensations liées à ce phénomène.

Régime alimentaire

Sur le plan diététique, quelques règles simples permettent d’améliorer le transit intestinal. Le premier réflexe à adopter consiste en un régime riche en fibres (plus de 15 g/jour) comportant :

  • des légumes (pois verts, haricots, soja, lentilles, pois chiches, bettes, maïs soufflé) ;
  • des fruits frais (poires et pommes avec la peau, mangues, framboises, fraises) ;
  • des fruits secs et à coque (pruneaux, noix, amandes, pistaches, arachides, noix de cajou) ;
  • des céréales (blé et pain complet, quinoa, boulghour, orge...).

Les inconforts digestifs sont parfois liés à une mauvaise hydratation, notamment chez l’enfant et la personne âgée. Pensez à boire plus d’un litre d’eau par jour, mais de préférence hors des repas pour ne pas entraver la digestion.

Enfin, l’exercice physique et toutes les activités de relaxation susceptibles de diminuer le stress ont un effet bénéfique sur le transit.

Si vous avez du mal à adopter les bons réflexes au quotidien, n’hésitez pas à consulter une diététicienne.

À retenir : les compotes, jus de fruits et le café ont un effet laxatif très fort.

Traitement médicamenteux

Si malgré le régime alimentaire, vous avez encore le ventre gonflé et dur associé à une constipation persistante, l’usage de laxatifs simples vous soulagera dans la grande majorité des cas. La molécule la plus couramment utilisée est le Macrogol. Lorsque les laxatifs par voie orale ne suffisent pas, on a recours à des laxatifs de type lavement, par voie rectale.

Des hémorroïdes ou une fissure anale douloureuses sont susceptibles d’aggraver le problème de constipation. Il faut donc appliquer de la crème antalgique et des suppositoires adaptés.

Plus rarement, la constipation relève d’une rééducation périnéale en kinésithérapie (chez l’enfant par exemple). Le recours à une chirurgie reste très exceptionnel, réservé à des malades ayant un trouble neurologique.

Dans tous les cas, si la sensation de ventre dur et gonflé persiste, parlez-en à votre médecin généraliste.

La prise en charge en aromathérapie

Les huiles essentielles (HE) permettent de calmer les douleurs, de favoriser l'évacuation des gaz et de limiter la fermentation en exerçant une action à la fois anti-inflammatoire, anti-infectieuse et spasmolytique (elle soulage les spasmes intestinaux).

Voici une formulation intéressante pour soulager un ventre gonflé et dur :

  • Mélangez dans un flacon de 15 ml :
  • Complétez avec de l’huile de macadamia ou d'abricot.
  • Agitez vigoureusement.
  • Appliquez une noisette de ce mélange (10 à 20 gouttes) sur l’abdomen deux à trois fois par jour pendant 5 jours (à renouveler en cas de besoin).

Il est conseillé d'accompagner cette préparation de charbon végétal ou d'argile verte.

Vous pouvez également avoir recours à l'huile essentielle de basilic tropical qui possède de puissantes vertus antispasmodiques, de même que l'huile essentielle de lavande fine qui stimule les sécrétions salivaires et gastriques et contribue à la bonne motricité de l’intestin. Vous pouvez utiliser ces deux huiles essentielles à raison de quatre gouttes d'HE de basilic et une de lavande dans une cuillerée à soupe d'huile végétale de nigelle. Réalisez un massage sur le ventre, dans le sens des aiguilles d'une montre.

Autre option, placer une goutte d'huile essentielle de citron ou d'estragon (qui stimulent les sécrétions et la mobilité gastrique) sur un comprimé neutre à prendre en cas de symptômes.

Troubles associés au ventre gonflé et dur

Cette pathologie peut être le signe de divers troubles digestifs. Les ballonnements sont souvent causés par des gaz accumulés dans le système digestif, résultant de la digestion des aliments. Le stress affecte également la digestion et provoque ainsi ce type de pathologie.

Il est important de noter que l’intégration des aliments n’est pas réglée de la même manière par notre système digestif. Certains provoquent un gonflement après les repas. Pour rester en bonne santé, il est essentiel de comprendre ces troubles et de savoir comment les gérer.

L’aérophagie, par exemple, est un trouble qui provoque l’ingestion d’air lors de la consommation d’eau ou d’aliments, entraînant des ballonnements.

Vous l’avez compris : le système digestif est affecté par ce que nous mangeons. Ce qui implique des douleurs abdominales et des flatulences de façon relativement courante.

Prévention du ventre gonflé et dur

Pour prévenir ce phénomène, il est important de surveiller son alimentation. Comme nous l’avons indiqué, certains aliments provoquent des ballonnements et des gaz. Il est donc recommandé de les consommer avec modération.

Le stress affecte la digestion et provoque ce type de problématique. Des techniques de relaxation, comme la méditation ou le yoga, aident à réduire le stress et améliorer la digestion.

Il est également conseillé de manger dans une bonne position et de prendre le temps de bien mâcher pour aider à dégonfler le ventre. Une bonne hydratation, en buvant beaucoup d’eau, prévient aussi les ballonnements.

Les légumes crus ou certains aliments riches en fibres causent la production de gaz. Il est donc recommandé de les cuire pour faciliter la digestion.

Si malgré ces conseils, les problèmes persistent, il est important de consulter un médecin. Le corps peut parfois signaler un problème plus grave, comme le syndrome de l’intestin irritable.

Enfin, il est possible de prendre des compléments alimentaires, comme des probiotiques, pour améliorer la santé du système digestif et réduire les symptômes.

En conclusion

  • Un ventre gonflé et dur est causé par divers facteurs, notamment certains aliments, le stress et des troubles digestifs comme l’aérophagie. Les ballonnements et les gaz sont souvent le résultat de la digestion de certains aliments.
  • Le traitement dépend de la cause sous-jacente. Il comprend des changements alimentaires, la prise de compléments comme les probiotiques, et dans certains cas, un traitement médical.
  • Les symptômes associés à ce type de phénomène incluent des douleurs abdominales, des flatulences et une sensation de gonflement. Si ces troubles persistent, il est important de consulter un médecin.
  • La prévention du ventre gonflé et dur consiste à adopter une alimentation équilibrée, riche en eau et en fibres, à réduire le stress et à limiter la consommation d’aliments et de boissons qui augmentent le gonflement.

Ces pros peuvent vous aider