Comment soigner une colopathie naturellement

Sommaire

 

SI vous ressentez des troubles intestinaux divers, douleurs, ballonnements, diarrhées ou constipation, mucus dans les selles, souvent accompagnés de troubles digestifs, nausées, manque d’appétit, écœurement, régurgitation, lenteur digestive et plus généralement d’une fatigue chronique, de maux de tête fréquents… C'est que vous souffrez probablement d'une colopathie fonctionnelle. 

Si vous n'avez pas d'atteintes inflammatoires des muqueuses intestinales, voici comment soigner une colopathie naturellement avec un traitement à base de plantes et d'homéopathie. Associé à des règles hygiéno-diététiques, il va vous soulager.

1. Soulagez naturellement les douleurs liées à la colopathie fonctionnelle

Vous pouvez soulager les maux de ventre liés à la colopathie fonctionnelle grâce à l'homéopathie et aux plantes.

Soulager les douleurs

Pour soulager les douleurs, prenez selon votre cas :

  • ​Ignatia amara en 9 CH pour des douleurs consécutives à une contrariété.
  • Chamomilla vulgaris en 15 CH.
  • Dioscorea villosa en 5 CH en cas de douleurs atténuées par une extension.
  • Magnesia phosphorica en 5 CH et Colocynthis en 5 CH pour les douleurs qui s'atténuent lorsque vous vous pliez en deux.

Prenez 5 granules toutes les 30 minutes, puis espacez les prises quand la douleur s'atténue.

Vous pouvez aussi consommer régulièrement du safran, celui-ci étant efficace contre les douleurs liées aux colites en raison de son action sur le microbiote intestinal.

Apaiser les spasmes intestinaux

Pour apaiser les spasmes, vous pouvez utiliser en tisanes des plantes antispasmodiques comme la mélisse, la passiflore et le fenouil. Par exemple : réalisez une tisane en mélangeant anis, fenouil, cumin, camomille et mélisse. C'est un mix idéal contre les spasmes, à boire régulièrement dans la journée.

Bon à savoir : remplacez le café et le thé noir par du thé rouge et des tisanes.

Vous pouvez également réaliser des massages circulaires du ventre avec des huiles essentielles (HE) de basilic tropical (Ocimum basilicum) ou de lavande vraie (Lavandula vera). Mélangez l'huile essentielle choisie avec une huile végétale (jojoba ou amande douce par exemple).

Pour un traitement de fond ayant une action à la fois spasmolytique, anti-inflammatoire, antioxydante et anxiolytique, mélangez dans un flacon de 30 ml :

  • 10 gouttes d’HE de menthe poivrée ;
  • 10 gouttes d’HE de gingembre, de cardamome oud e patchouli ;
  • 10 gouttes d’HE de camomille romaine ou de lavande fine ;
  • de l'huile végétale de jojoba (cire liquide).

Appliquez 10 à 20 gouttes de ce mélange (l’équivalent d’une petite noisette) sur l'abdomen deux à trois fois par jour pendant 4 semaines et renouvelez les applications plusieurs fois dans l’année en fonction des besoins.

Les thérapies de gestion du stress sont conseillées pour compléter le traitement. Faites beaucoup d’exercices physiques doux et réguliers (marche normale ou nordique), des exercices de relaxation, de yoga, d’arts martiaux pour apprendre à respirer, contrôler et évacuer votre stress.

Bon à savoir :après trois mois de cours d’hypnothérapie (exercices de visualisation positive), 40 % des patients souffrant d’un syndrome du côlon irritable voient leurs symptômes s’améliorer. Cette amélioration serait ressentie jusqu’à 9 mois après l’arrêt du traitement.

2. Régulez le transit perturbé par le syndrome du colon irritable

Outre les douleurs, il faut également intervenir pour retrouver un transit intestinal normal.

Calmer la diarrhée et les flatulences

Pour soulager les douleurs, prenez selon votre cas :

  • China rubra en 7 CH pour les diarrhées dues à la consommation de fruits crus : une dose matin et soir.
  • China rubra en 9 CH contre les flatulences après les repas : 3 granules après chaque repas.
  • Carbo vegetalis en 5 CH pour le traitement des crises de diarrhées associées à des ballonnements et des douleurs au ventre : une prise toutes les heures.
  • Cajuputum en 9 CH : dès l'apparition des troubles prenez 5 granules.

Traiter la constipation

  • Nux vomica en 5 CH : 5 granules trois fois par jour.
  • Magnesia en 5 CH si les selles arrivent difficilement : 5 granules trois fois par jour.

Tous ces remèdes doivent être pris en complément d'un apport suffisant en eau plate.

En cas d´échec de ces traitements, prenez 5 granules d´Opium 5 CH chaque douze heures.​

Bon à savoir : pour obtenir une guérison complète, seul l'homéopathe peut déterminer le remède adéquat pour déterminer le traitement de fond. Donc n'hésitez pas à aller consulter.

Activer la digestion

Contre une digestion lente associée à des nausées, drainez le foie avec un mélange de plantes amères contenant des feuilles de tiges d’artichaut, de curcuma et de camomille. Prenez-les en gélules ou en comprimés.

Réguler le transit

Pour aider à réguler votre transit, prenez du charbon actif sous forme de gélules pour absorber les toxines dans la lumière intestinale. Vous pouvez l'associer avec de la levure ou avec de l'argile blanche, pour apaiser les petites inflammations.

Bon à savoir : pour réaliser une boisson à l'argile blanche, versez en pluie dans un verre d'eau une cuillère d'argile blanche. Laissez reposer douze heures puis buvez le surnageant. Jetez l'argile déposée au fond du verre. Réalisez cette préparation le soir pour la boire le matin.

Vous pouvez également prendre du gel d’aloe vera dont les vertus anti-inflammatoires et régulatrices du transit auraient été confirmées par plusieurs études. On recommande une prise quotidienne de quelques bouchons d’aloe vera en cures courtes et ponctuelles.

Rééquilibrez votre flore intestinale

Les probiotiques et les prébiotiques aident à rééquilibrer la flore intestinale. Prenez-les le matin à jeun sous forme de gélules gastro-résistantes, en cure de 10 à 20 jours. Ces produits appartiennent à la classe des nutriments et se trouvent en pharmacie.

Dans le cadre spécifique d’une colopathie, on préconise l’utilisation de la souche Bifidobacterium infantis 35624® (une gélule par jour) dont l'efficacité est reconnue au niveau international.

Bon à savoir : préférez les gélules gastro-résistantes aux solutions qui vont directement dans l'estomac. Celles-ci sont détruites à 90 % par les sucs digestifs et sont donc inefficaces.

Consulter la fiche pratique

3. Adaptez votre alimentation

En plus des traitements, vous devez absolument adapter et équilibrer votre alimentation. Pour cela :

  • Prenez un petit-déjeuner léger et constitué d'aliments faciles à digérer : quelques tartines de pain de sarrasin, de quinoa, de galettes de riz, de la crème de châtaigne, de la purée de sésame blanc, d'amandes blanches, une banane, une tisane...
  • Préférez les céréales sans gluten (riz, maïs, quinoa, sarrasin, amarante) plus douces pour l'intestin et qui apportent malgré tout, tous les nutriments nécessaires.
Lire l'article

 

  • Privilégiez les produits laitiers de chèvre, éventuellement de brebis. Mangez les yaourts, en dehors des repas ou 1/2 heure avant.
  • Mangez doucement en mâchant le plus possible
  • Prenez vos repas à heures fixes et dans le calme. 
  • Évitez les aliments difficiles à digérer notamment ceux qui sont riches en cellulose (choux, courges, citrouilles, épinards, oseille, rhubarbe...).
  • Évitez les crudités et les fruits très mûrs en compote, gelée ou confiture.
  • Limitez les épices. 
  • Évitez les graisses cuites et les fritures (les acides gras poly-insaturés oméga-6 sont plus pro-inflammatoires que les acides gras poly-insaturés oméga-3 et ils favoriseraient les maladies de Crohn et les rectocolites hémorragiques).
  • Évitez les boissons alcoolisées et gazeuses.
  • Ne buvez pas trop pendant les repas.

Bon à savoir : pensez à la complémentation. Prenez par exemple des acides gras essentiels type oméga-3 et 6 à base de poissons, d’huile de lin, d’onagre ou de bourrache. Vous pouvez aussi opter pour de la  spiruline (algue d’eau douce) ou du lithotamne (algue sédimentaire que l'on peut trouver sous la forme de poudre de dolomie) riche en calcium et en magnésium, surtout si vous ressentez des aigreurs d’estomac.

Ces pros peuvent vous aider