Colon irritable homéopathie

Sommaire

Souffrir du syndrome du côlon irritable est loin d’être agréable : constipation ou diarrhée, douleurs abdominales… Une seule envie : s’en débarrasser. Heureusement, il existe de nombreux moyens pour atténuer ces symptômes et en venir à bout. L’homéopathie est une des méthodes capables de vous soulager.

On vous en dit plus.

Qu'est-ce que le syndrome du côlon irritable ?

Aussi nommé syndrome de l’intestin irritable (SII) ou colopathie fonctionnelle, le syndrome du côlon irritable est un trouble digestif  fréquent, qui est à l’origine de 30 à 50 % des consultations chez un gastro-entérologue. Il est dans la plupart des cas chroniques : les personnes atteintes peuvent connaître des périodes de rémissions dont la durée varie.

Ses origines sont encore mal connues et probablement multifactorielles. Selon le professeur Guy Boeckxstaens, un gastro-entérologue de l'université de Leuven (Belgique), le système immunitaire serait devenu sensible aux aliments présents dans l'intestin à l'occasion d'une infection intestinale. La mise en présence avec ces aliments réactiverait le système immunitaire et engendrerait les symptômes du SII.

De même, une étude montre qu'environ 10 % des patients ayant consulté un centre de santé pour une diarrhée du voyageur ont développé un syndrome de l’intestin irritable post-infectieux dans les 6 mois suivant l’épisode.

Il se caractérise par :

  • des sensations douloureuses au ventre ;
  • des diarrhées : elles sont le résultat d'un passage trop rapide des aliments dans le côlon (les contractions et les relâchements des muscles intestinaux sont trop rapides), si bien que le côlon n’a pas le temps d’absorber l’eau contenue dans les aliments ;
  • ou, au contraire, une constipation : lorsque le passage des aliments est trop lent, le côlon absorbe trop de liquide, les selles deviennent dures et sèches.

Bien souvent, les patients atteints de syndrome de l’intestin irritable présentent également des symptômes dépressifs.

À noter : le syndrome du côlon irritable est considéré comme un trouble digestif fonctionnel plutôt que comme une maladie puisqu' il ne provoque pas de lésions avérées ni d’inflammations.

Syndrome du côlon irritable : traiter ses symptômes par l'homéopathie

Bien que le syndrome du côlon irritable ne puisse pas être prévenu, il existe des moyens de le soulager et d'en traiter les symptômes.

L'homéopathie en est un. Il est recommandé de demander l’avis d’une personne qualifiée qui pourra prescrire un traitement homéopathique adapté. Voici tout de même quelques pistes :

  • en cas de ballonnements : Carbo vegetabilis 4 CH, China 5 CH, Kalium carbonicum 5 CH ;
  • en cas de maux de ventre : Chamomilla 9 CH, Colocynthis 5 CH, Magnesia phosphorica 5 CH, Dioscorea 5 CH ;
  • en cas de diarrhées : Aloe 5 CH, Chelidonium 4 CH, Natrum sulfuricum 5 CH, Podophyllum 5 CH.

En plus des médicaments que le médecin peut prescrire en cas de constipation ou de diarrhée, voici quelques recommandations utiles :

Vous pouvez aussi soulager vos symptômes en mélangeant dans un flacon de 30 ml : 50 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, 40 gouttes d’HE de gingembre, de cardamome ou de patchouli, 30 gouttes d’HE de camomille romaine, de lavande fine ou de basilic tropical et complétez avec de l’huile végétale de jojoba. Agitez vigoureusement et appliquez une quinzaine de gouttes de ce mélange sur l’abdomen jusqu’à 6 fois par jour et poursuivez pendant deux à trois semaines.

Pour approfondir le sujet :

Ces pros peuvent vous aider