CRP

Sommaire

Parmi les examens sanguins aux acronymes barbares, voici la CRP. La CRP - pour protéine C réactive - est un des examens de sang les plus fréquemment prescrits : le dosage de cette protéine révèle l'existence d'une inflammation et donne des pistes sur les investigations à mener pour l'éradiquer.

Quel est exactement son rôle et comment se mesure-t-elle ? Réponses dans cet article.

Qu'est-ce que la CRP ?

Appelée également protéine C réactive, la CRP est produite par le foie.

Elle a été isolée et identifiée dans les années 30 comme le marqueur d'une inflammation aiguë ou chronique dans l'organisme. Elle permet d’évaluer l’état de santé des patients afin de mieux orienter leur suivi.

Votre médecin généraliste ou spécialiste peut prescrire cet examen sanguin s’il pense que vous présentez une pathologie inflammatoire telle que :

  • certaines arthrites : polyarthrite rhumatoïde ;
  • une maladie auto-immune : lupus ;
  • certaines maladies inflammatoires du tube digestif : maladie de Crohn, maladie cœliaque ;
  • ou pour détecter une éventuelle infection, par exemple en période postopératoire.

La prise de sang pour effectuer ce test en fait en quelques minutes dans un service médical. Les résultats de l’analyse sont disponibles rapidement.

Une fois libérées dans le sang, les CRP vont participer à la réponse immunitaire en activant les globules blancs (leucocytes) dans l'organisme et ainsi parfois, contribuer à la destruction des cellules intruses.

L’augmentation du taux de la CRP dans le sang se produit dans les heures qui suivent le début de l'infection ou de l’inflammation et précède souvent la douleur, la fièvre, ou les autres symptômes cliniques.

Bon à savoir : L'autre examen prescrit pour détecter une inflammation en routine est la mesure de la vitesse de sédimentation (V.S.). Associée à la mesure de la CRP, ces deux examens donnent un bon diagnostic de l'état inflammatoire d'un organisme.

Mesure du taux de CRP

La mesure de la CRP est fréquemment demandée, notamment pour surveiller l'évolution des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques (maladies en « poussées »).

Les valeurs normales du taux de CRP se situent sous la barre des 6 mg/L de sang. Au-delà de cette valeur, le médecin suggère une surveillance du patient. Le traitement sera alors rapide s’il s’agit d’une infection sans gravité. Si le taux du marqueur ne baisse pas, d’autres examens seront indispensables pour en déterminer la cause.

Cependant, le taux de la protéine C-réactive peut être plus bas chez certains patients. Lorsqu’il tourne autour de 2 mg/L, il renseigne sur un risque d’accident vasculaire cérébral.

Bon à savoir : La CRP se retrouve également dans le tissu adipeux. Elle peut parfois augmenter en cas d'obésité et devenir ainsi un facteur de risque de survenue de maladies cardio-vasculaires ou de l’apparition d'un diabète de type II.

Importance du contrôle de la CRP

Le dosage de la CRP est un outil précieux pour les professionnels de la santé. Des valeurs anormalement élevées du taux de CRP peuvent révéler plusieurs pathologies sous-jacentes telles que :

  • des infections bactériennes (pédiatriques et post-chirurgicales) ;
  • des infections virales chroniques (VIH, hépatites B et C) ;
  • certains cancers ou leucémies (notamment cancer du poumon) ;
  • des pathologies systémiques ou rénales (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, vascularite, maladie de Horton, maladie de Wegener, lupus érythémateux) ;
  • des pathologies inflammatoires digestives (maladie de Crohn) ;
  • certains traumatismes (post-chirurgie).

L’augmentation de la concentration de la CRP peut être excessive en cas d’inflammation, puis chuter relativement rapidement dès que l'inflammation cesse.

La mesure du taux de cette protéine dans le corps en fait un paramètre de choix pour le suivi de l’efficacité d’un traitement.

Bon à savoir : Le dosage de CRPus pour « CRP ultra-sensible » mesure de très faibles concentrations de CRP sanguine et est actuellement utilisé en recherche clinique. Ce test pourrait, à l'avenir, être prescrit chez des personnes en bonne santé apparente afin de préciser leur risque de développer une complication cardiovasculaire (infarctus, AVC, etc).

Pour approfondir le sujet :

En conclusion :

  • La CRP est un examen sanguin qui indique une inflammation aiguë ou chronique en évaluant le taux de la protéine C-réactive dans le sang.
  • Le test de CRP peut être prescrit par un médecin généraliste ou spécialiste pour déterminer une pathologie inflammatoire. Il permet aussi d’évaluer le risque de maladie cardiovasculaire de manière précoce.
  • Plus la concentration de CRP dans le corps est importante, plus l’inflammation est grave.
  • En cas de résultat élevé à la suite de l’analyse de sang, le médecin suggère des examens complémentaires pour poser un diagnostic précis.
  • Le dosage de cette protéine est capital pour que le professionnel de la santé prescrive un traitement adapté à la cause de l’élévation du taux.

Ces pros peuvent vous aider